Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

 

 

 

 

 

Le soleil brûle l’herbe dans les interstices de la montagne.

L’eau est fraîche. La glace n’est pas loin. Elle dégringole en voiles blancs. Elle glisse sur la roche sombre crachinant au passage une touffe de fleurs.

Les pins Laricio veillent. Ils la regardent couler depuis quatre cents ans.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !





Suis rentré cette nuit.

La flotte, du Cap d'Agde, où j'étais hier, jusqu'à Bordeaux. Des étoiles plein le ciel plus au nord. le monde à l'envers.

Ce matin, Oléron resplendit sous le soleil. Quel bonheur après quatre jours de vacances dans le gris et la pluie !

Du coup, je n'ai pris aucune photo ! J'en vole une sur le web, pour l'ambiance...




Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Des millions de micros sauvages

Téléphone ouvert ou fermé, les experts peuvent accrocher votre ligne sans le moindre problème.

Donc, où que vous soyez, du moment que vous portez sur vous un téléphone cellulaire, on peut récupérer non seulement les communications transmises, mais encore tout ce qui se passe autour de vous. Le téléphone devient en quelque sorte un micro d'ambiance.

Même avec un téléphone fermé ? Même avec un téléphone fermé, précise mon interlocuteur. Mieux, l'agent chargé de l'écoute peut ouvrir à distance votre téléphone à votre insu. Vous croyez que votre portable est fermé alors qu'il est ouvert.

On entend tout ce que vous dites, tout ce qu'on vous dit, on perçoit -et donc on enregistre- toutes les conversations autour de vous. [...]

A Paris seront bientôt installées des milliers de caméras dans la rue, comme à Londres. Mais déjà des millions de microphones sauvages sont en opération : vos téléphones portables.

Si vous voulez éviter l'écoute sauvage, précise mon interlocuteur, il faut retirer la batterie de l'appareil. Et même dans ces conditions il y a probablement un moyen de vous suivre à la trace !

 


Philippe Madelin, Journaliste, spécialiste du renseignement et de la sécurité
Lire l'article de Rue89

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

 

 

 

 

 

En Corse, les vaches ont toujours l’air en vacances.

Elles broutent paresseusement quelques brins d’herbe, à l’ombre, au bord des routes.

On les retrouve mastiquant les feuilles de jeunes bouleaux, tout au fond des forêts.

Elles s’installent sur les plages, ruminant des rêves de voyages.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Le moins qu’on puisse dire c’est que cette loi HADOPI,est une grosse machine. Surveiller les connexions internet de 40 millions de Français pour éviter qu’ils copient des fichiers illégalement… Faudrait au moins créer l’équivalent de la NSA américaine.

Alors pourquoi Sarko s’obstine-t-il à faire passer ce texte ? Bien sûr, officiellement, pour ses petits copains des grosses maisons de production qui voudraient gratter quelques millions de plus…

Mais, ceux qui piratent achèteraient-ils musiques et films ? Non, personne ne croit à l’efficacité d’une telle réglementation. Et eux non plus, ils sont intelligents.

 

Mais là, si je me laisse aller à mes fantasmes paranoïaques, je me fais peur…

Imaginez qu’on mette en place une belle machine qui soit capable de surveiller tout ce qui passe par votre connexion… vos téléchargements, vos mails, les pages que vous visionnez, tout, quoi !

Ajoutez à ça toutes les caméras qui enregistrent vos déplacements, vos rencontres et les bisous que vous donnez à vos petites amies dans les coins sombres… De quel beau fichier disposeraient Sarko et ses sbires sur les Français !

 

Trop parano, mon frère !

 

 

 Dessin volé sur la page de 18INFO lien ci dessous pour me faire pardonner

1226 caméras vidéos seront installées dans les rues de Paris fin 2010.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Juin 2005. Une cala déserte au nord de l’île de Menorca.

 

Nous sommes en train de prendre un petit déjeuner froid, assis sur un caillou dominant la mer. Un mouvement en zigzag dans l’eau, en contrebas, à quelques mètres de la petite plage. Un poisson qui chasse ? Assez gros, alors. Et qui se déplace avec des à-coups. Nous descendons avec précaution. Ne pas donner l’alerte.

Rouge. La bête est rouge. Mais ce n’est pas un poisson. Un calamar de belle taille. Notre arrivée sur le sable n’a pas l’air de le déranger. Il continue sa poursuite. Mon vieil instinct me pousse dans l’eau. Je me positionne pour lui barrer le passage vers le large. Il panique un peu en découvrant la présence de cet animal étrange. Ses énormes yeux cherchent une issue. Il se dirige sur ma gauche. Pas de chance pour lui, c’est un cul-de-sac ! Coincé. Encerclé par des roches basses. Plus assez d’eau pour que sa propulsion soit efficace.

Je me jette sur lui, et saisis son corps des deux mains. Ne pas mettre mes doigts à portée de sa bouche, son bec est dangereux. Mais la bestiole n’est pas décidée à se rendre. Elle retourne ses tentacules vers mes bras. Le contact est rude et surprenant. Je lâche l’animal qui retombe dans la flaque qui l’a pris au piège.

Je souffle, j’y reviens. Le récupère solidement. Il agrippe mes poignets. Ses empreintes circulaires resteront gravées près d’une semaine. Je tiens bon. Il atterrit sur la plage.

Un morceau sur le grill. Pas terrible. Le reste est coupé en lanières, mis à mariner avec de l’ail, de la harissa et de l’huile d’olive. Juste quelques tomates rajoutées. Deux heures de cuisson à mijoter dans la seule casserole dont nous disposons. Sur un feu minuscule de racines de romarin.

La nuit est tombée depuis longtemps. Le calamar est cuit. Excellent ! Une bonne partie reste. Encore meilleur froid, le lendemain. Des tapas pour l’apéro du soir, devant un fabuleux coucher de soleil.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !




 

 


Elle ne prend plus le temps de déguster la terre.

Depuis quelques années, elle la dévore à belles dents.

Elle avale le sable et en remplit son ventre.

Elle est gloutonne.














Les pins de la forêt ont pris leurs racines à leur cou.

Ils trébuchent et n’ont plus le choix.

Il faut fuir à la nage. Partir vers l’Amérique...

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Si vous transportez votre argent en grosses coupures, vous risquez moins de le dépenser. C'est la conclusion de deux chercheurs qui se sont livrés à une série d’expériences.[...]

 

Lire la suite de l'article de Guillemette Faure sur Rue 89

 

Excellente idée, me suis-je dit ! Voilà une solution à la crise... Puis tout à coup j'ai eu comme un doute... et plusieurs questions me sont venues à l'esprit.

Où puis-je trouver des billets de 100 ?

Je n'en ai jamais eu de ma vie ! Tu crois que mon distributeur peut m'en fournir ? Je ne crois pas. Donc je vais être obligé d'aller au guichet de ma banque ?

Le problème c'est que je n'ai pas 100 € sur mon compte !

Tu crois que le banquier va me refiler un billet si je lui dis que c'est pour faire des économies ?

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !



Petite étoile de mer
tombée du haut du ciel,
jetée sur une plage,
sur le sable, au soleil
 
Cinq bras
et mille pieds
ne te suffiront pas.
L’océan est cruel,
il t’abandonnera là.
 
Pour t’enfuir dans les vagues
quand la marée viendra,
appelle à ton secours
le regard d’un enfant,
une petite main…

 

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog