Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

salon livre somain

 

 

 

   Première visite aux lecteurs du Nord...

  Je présenterai mes livres au salon du livre de Somain le premier we de Décembre.

 

  Le vendredi 2 Décembre, je rencontrerai les enfants de l'école Henri Barbusse, et les samedi 3 et dimanche 4, je vous attends sur le salon en compagnie de nombreux auteurs.

A bientôt !

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !
chant des vagues








La vague est musique
et joue dans les graviers
de transparentes symphonies...




Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Carcassonne, J'aurais aimé 

  En contrebas des tours et des créneaux qui veillent sur la ville, coule l’Aude.
  En ce jour gris d’automne, un goéland trempe ses pieds dans l’eau fraîche et sans vagues, troublée seulement par les pluies de la nuit. Le rire des canards m’attire vers la rive.

  Sur la pile d’un pont, une phrase. Une main anonyme.

  Un message au feutre épais sur le béton souillé de moisissures et de fiente de pigeon.

  Mille fois je l'ai lue, avant d'en pouvoir détacher mes yeux... 

« J'aurais aimé te protéger de la bêtise de tous ces gens,
te dire que cette vie est faite pour toi
et que tous tes rêves y trouveront place »

 

Carcassonne, 4 novembre 2011

 


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

référendum grèce

 Dès qu'on donne au peuple qui a inventé la démocratie le droit de décider, les bourses s'écroulent...

 L'égoïsme Franco-Allemand organise l'Europe à sa guise en écrasant les pauvres et alimente la mondialisation des profits...
  Et Jean Pierre Pernot, à l'heure de la digestion, vous explique que c'est la faute aux Grecs...
  J'ai des envies de meurtre. Des envies de bombes éparpillant aux quatre points cardinaux les tripes des spéculateurs et de leurs amis.

  Des rêves de planète lointaine où l'on pourrait recommencer à zéro !

 

 

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog