Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vient de paraître
Clara des tempêtes continue tranquillement sa croisière ! Un deuxième tirage à l'identique (avec deux minuscules erreurs en moins !) est en vue avant Noël. Merci à toutes les lectrices et tous les lecteurs. Et merci pour les retours qui sont un vrai bonheur pour Auriane, ma petite illustratrice et moi-même...

Clara des tempêtes, roman
Récit de Théodore Winslow : la première rencontre avec Clara
(Page 102)


      […]
     Le premier dimanche de janvier de cette année 1898, nous n’avions pas eu de chance. Un de nos équipiers était passé par-dessus bord au premier virement. Nous avions perdu de précieuses minutes à le récupérer et la coupe nous avait échappé.
     Lorsque je sautai sur le quai au milieu des proches qui venaient féliciter les vainqueurs ou consoler les autres, je me trouvai arrêté par un adolescent qui me dévisageait depuis notre arrivée.
À vrai dire, je mis un moment à me rendre compte qu’il s’agissait, en fait, d’une jeune fille habillée en garçon. Et c’est seulement sa voix douce et musicale qui m’en donna la certitude.
     « Théodore Winslow, pourriez-vous m’accorder un instant, j’aurais plaisir à vous parler ? » me demanda-t-elle en se découvrant.
     Les mèches de ses longs cheveux bruns, jusque-là dissimulées sous son chapeau, retombèrent sur ses épaules, venant encadrer un magnifique sourire.
      « Je m’appelle Clara », se présenta-elle. Et elle me tendit sa main.  […]


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

filets2-PV_web.jpg

 

 

 

 

 

Dans les gris de Port Vendres
gris ciel
gris quai
gris mer
une montagne de couleurs.

Filets rouge sang
rosés ou orangés
filets jaunes
filets bleus ou verts
filets lie de vin...

Réserve d’arcs en ciel .

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

collioure3web

 

 

 

Couleur coup de vent de sud-est. Couleur tempête. Ciel gris et nuages sombres. Flots boueux. Vagues café au lait tiède. Mousseux. Toute trace de bleu a disparu. Pourtant, ici, le bleu est difficile à effacer.

 

 

collioure1web

 

 

 

 

 

 

 

 

La Méditerranée s’est énervée contre la terre. Elle a mâché le bois que les fleuves lui ont envoyé. En a rempli les ports. En a couvert les plages. À Collioure, elle fait encore le siège du Château Royal.

collioure2web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hier, elle a lancé un assaut contre la ville. Ses machines de guerre ont battu le front de mer de galets comme autant de boulets de pierre grise. Elle a percé les défenses pour atteindre la rue proche.

collioure4web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme toute bonne Méditerranéenne, la mer se calme aussi vite qu’elle s’est mise en colère. Demain déjà, le vent de terre fera disparaître son haleine chaude et humide. La tramontane aplatira ses rondeurs. Rafraîchira ses eaux. Leur rendra leur transparence. Remplacera les gris par des bleus limpides. La lumière qu’ont tant aimée les grands peintres reviendra sur Collioure.

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog