Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

chalutage-profond.jpg

       
   La destruction des fonds marins difficilement accessibles à cause des grandes profondeurs est largement entamée.

  La pêche en eau profonde (jusqu'à 1300m) est aujourd'hui sur la sellette et le Parlement européen doit prendre une décision le 10 décembre.

    Une bande dessinée de Pénélope Jolicoeur explique de jolie manière pourquoi on ne peut pas continuer à détruire ces zones de l'océan que l'on connaît si mal et nous invite à signer la pétition qui a déjà recueilli 700 000 signatures.


La BD complète :

Prends cinq minutes et signe, copain !

La pétition : Urgence Océans Profonds


   Cette destruction par le chalutage profond n'est hélas que le début de l'exploitation des abysses et de la guerre ouverte à la vie qui s'y cache.

 

   Les Japonais ont réussi à extraire au printemps les hydrates de méthane qui se cachent dans les fonds sous plus de 1000 mètres d'eau et poursuivent la recherche de techniques d'exploitation à grande échelle de ce gaz. Ce ne sont pas les seuls.

   On recherche aussi depuis de nombreuses années comment récupérer à grande profondeur dans le cadre d'une exploitation industrielle les nodules polymétalliques (cuivre, nickel, cobalt) et les sulfures hydrothermaux qui tapissent le fond de certains secteurs des océans.
    En bref, les êtres vivants des abysses n'ont guère d'avenir si nous arrivons un jour à exploiter de manière rentable les dernières terres vierges que constituent ces fonds marins.

 

Merci à Pénélope pour ce court extrait de la BD !

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog