Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

lichen-ouessantBLOG.jpg

À deux pas des flots bouillonnants, la vie terrestre s’accroche. Plantes et lichens se mélangent en harmonies de couleurs. Ils s’abreuvent d’eau salée les jours de tempête. Se douchent à l’eau du ciel, lorsque la brume est tellement épaisse qu’elle dégouline sur la roche grise et sème des perles sur l’herbe fine.

Un rayon de soleil et les fleurs apparaissent. Comme à chaque goutte d’eau dans le désert brûlé. Les lapins courent sans se soucier de leurs pattes sur les ajoncs ras. Le cri des goélands déchire l’air pendant qu’ils surveillent les dents de granit qui protègent l’île. Ouessant ronronne alors comme un vieux chat qui s’endort.

Photo côte ouest vendredi 19 août

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

Ouessant la sauvage. Notre système solaire est bien loin. Retour impossible. La tour de contrôle nous a donné l'autorisation d'atterrir. Les eaux sont bleues aujourd'hui.Dents-du-Creac-h.jpg Le soleil brille sur un ciel dépourvu de nuages. Le créneau météo était bon. Les prévisionnistes ont bien fait leur travail. La navette a roulé sur le lande en roussissant quelques fougères.

Nous avons mis pied à terre et testé la qualité de l'air. Parfaite. Juste une hygrométrie un peu élevée. Nous allons pouvoir refaire notre vie ici. L'herbe est verte et des petits animaux ressemblant à des moutons de notre vieille terre paissent sans se soucier de nous. Des insectes butinent des champs entiers de bruyère roses de fleurs. Ce soir nous monterons la tente.

Demain nous nous mettrons au travail... Nous commencerons à construire. Construire un nouveau monde si loin du vieux monde. Notre nouveau monde...

 

Petit délire de 19 h après une journée de salon..     .

Photo 19 août 2011        

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #livres à venir
Un panier de cerises

... Iliana est arrivée à l’heure du goûter avec un panier de cerises et me l’a tendu. Nous sommes restés debout près de la table à l’ombre de l’auvent.

« Je préfère les manger dans l’arbre, perchée comme un oiseau. Mais là, j’ai eu envie de les partager avec toi. Je sais que tu adores ça. Il y en a tellement que je n’arriverai pas à les finir toute seule… »

Elle porte un petit haut vert fané qui fait ressortir son teint hâlé et éclaircit ses yeux. Je me retiens de prendre sa main. De la porter à mes lèvres et de l’attirer vers moi. Elle est tellement belle avec cette lumière perpétuelle qui éclaire son visage. Je ne sais pas pourquoi, depuis le premier regard qu’elle m’a jeté, du haut de son cerisier, elle me trouble autant. Pourquoi j’ai l’impression que mon cœur va s’arrêter de battre quand elle pose ses yeux sur moi. J’ai une peur folle qu’elle sente cette émotion qui m’étreint. Cette envie de lui ouvrir mon âme sans limites. ...

Avec un clin d'oeil à Lisa
(Photo volée sur le web)
 

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog