Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

olivier en fleur

 

L’olivier est en joie
dans la rocaille grise
qui glisse vers la mer
sous le soleil ardent.

 

La vigne rêve ses grappes
et tremble sous la brise
allongeant le vert tendre
de ses nouveaux sarments.

Olivier en fleurs
(Pays Catalan au mois de mai)




Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

classe de mer Daniel Pagés

 

        Il y a des semaines où brûle le soleil. Des semaines où l’on randonne dans le vent glacé et la pluie battante. Des semaines avec des grands, des semaines avec les petits.
     Mais chaque semaine est sourire. Chaque semaine est partage. Chaque semaine est bonheur.
       Et parfois, comme un bonus, arrive par La Poste, des jours et des jours plus tard, une lettre et une pleine enveloppe de magnifiques dessins.


Merci aux enfants des CE1-CE2 de Villeneuve, et à Camille pour ce très beau dessin qui me représente sur un bateau inspiré par Bernard le crabe et la tortue sauvée à Minorque ( mes contes tirés d'Histoires bleu marine ).

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

chez-moi-Oleron.jpg

 

 

 

 

      Les murs de pierre, les couleurs des fleurs, le chant des oiseaux, un énorme arbousier, des palmiers, des oliviers... 
     Lorsque j'ouvre la fenêtre je me dis parfois que je ne suis pas loin de ma mer à moi, la Méditerranée !





Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vient de paraître

 

La 4e de couverture

Aux Antilles françaises en cette année 1840, le monde est en train de changer. Le sucre se vend mal et l’abolition de l’esclavage fait débat.ISM_3D_Box411Transp-copie-1.gif
Un des derniers pirates, Ladrillo, lors d’un raid sur une plantation du sud de la Martinique, touche à ce que Noah et sa sœur Isana ont de plus cher, leurs amis.
La poursuite du forban sanguinaire mène les deux jeunes gens jusqu’à Ismeralda, petite île du chapelet des Grenadines où les boucaniers ont leur repaire. Ce qu’ils vont découvrir pendant cette expédition risque bien de changer leur vie entière. Les vrais trésors ne reposent pas forcément dans le ventre des galions chargés d’or et d’émeraudes qui gisent au fond de la mer des Caraïbes.
Au bout de ce voyage, le sort leur réserve une étrange surprise. Et c’est le cœur palpitant qu’ils se jettent dans la nouvelle aventure qui s’ouvre à eux, vers l’inconnu des îles du nord.

Daniel Pagés est né en Haut-Languedoc.
Successivement éducateur de jeunes en difficultés, paysan et skipper professionnel de voiliers, il accompagne, plusieurs mois par an, des enfants dans la découverte de l’océan sur l’île d’Oléron.
Depuis une première traversée de l’Atlantique sur la route de Christophe Colomb en 1978, suivie de nombreux voyages, l’histoire et les couleurs des îles antillaises sont restées gravées au creux de ses rêves. Elles ressurgissent dans cette aventure pleine de lumière.

 

À lire sans modération de 10 à 110 ans


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #livres à venir

 

Festival livre-et-mer

 

Comme l'an dernier je participerai au Festival Livre & Mer de Concarneau...

 

Je serai heureux de vous rencontrer et de vous présenter mes livres sur les salons du début du printemps :

17 mars : Salon du livre et des auteurs Onet-le-Château (12, près de Rodez), à la médiathèque
31 mars – 1er avril : Salon du livre Marly (59, près Valenciennes)
7 – 8 avril : Festival Livre et Mer à Concarneau (29)
14 avril : Salon des auteurs régionaux Voeuil et Giget (16, près d'Angoulême)
28 - 29 avril : Salon Cita’Livres Le Château d’Oléron (17- île d’Oléron), à la citadelle 


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

Cordages noyés

 


 

 

Envie de vagues
De granites polis
De goémons odorants
De goélands glissant dans la rafale
D’embruns porteurs de sels et de senteurs des îles

 

 

 

 

 

Pors Carn, Penmarc'h
mars 2009

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vient de paraître

 

1 de Couverture Trésors d' Ismeralda

Naissance

   À l’origine de ce roman, il y avait une histoire de trois adolescents qui partaient à l’aventure dans les Caraïbes, au temps de la flibuste. Un peu « Robin des bois », mes trois jeunes pirates remettaient en ordre un monde qui en avait bien besoin.
   Puis, comme à chaque fois, tout a évolué dès que je me suis lancé dans l’écriture. Mes héros sont devenus les neveux d’un planteur du sud de la Martinique. Et le thème de l’abolition de l’esclavage s’est imposé avec l’année 1840. Bien entendu, les derniers pirates jouent toujours leur rôle dans ce roman.
   Le titre est arrivé très tardivement. La chasse aux pirates qui ont enlevé une poignée d’esclaves et d’autres amis de nos héros leur fera découvrir les seuls vrais trésors qui devraient compter pour les êtres humains...

   Il s'appelle : Les trésors d'Ismeralda et paraîtra au début du mois de mars.

Illustrations Auriane Laïly

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

travail-enfant-nepal-luca-catalano-gonzaga-465403.jpg

   

    L’important n’est pas tant de trouver à n’importe quel prix d’autres sources d’énergie que de savoir dans quel monde nous souhaitons vivre demain. De savoir si c’est l’être humain qui est au centre de nos préoccupations ou le profit. De savoir si nous voulons poursuivre et accentuer le gaspillage infernal d’aujourd’hui qui réduit déjà à la misère les trois quarts de l’humanité et à l’esclavage du « je possède donc je suis », le dernier quart…

 

Photo Luca Catalano Gonzaga
Enfant de quatre ans travaillant à la briquetterie


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

Canigou de Leucate

Cette nuit la tramontane a chassé les derniers nuages. Les plumes blanches et le duvet cotonneux qui s’étiraient dans le ciel se sont envolés vers de lointains rivages.

La lumière est là.
Transparente et tiède.

Elle a envahi le bleu.
Elle miroite sur la mer et les étangs.
Elle resplendit sur les neiges du Canigou et des Pyrénées proches.

Il règne dans l’air apaisé une étrange douceur. Un printemps précoce qui promet, pour demain, les premières fleurs.

Étang de Leucate
1er janvier 2012



Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

massif de la clape



Je vous souhaite plein de rêves.
Des rêves qui naissent.
Des rêves qui se réalisent.
Et d’autres rêves qui les remplacent aussitôt.


Ne restez jamais sans aucun rêve…
Un être humain sans rêve est un être mort.

 

Bonne année 2012

Du haut du massif de la Clape
31 décembre 2011


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

ministère défense

  Avons-nous tant d'ennemis, actuels ou à venir, que nous soyons obligés d'investir des milliards d'euros dans la construction pharaonique d'un ministère de la défense qui fera concurrence au Pentagone américain ?

  Avons-nous si peu d'espoir pour l'avenir et pour notre jeunesse que nous nous croyions obligés d'investir des milliards d'euros dans la construction de dizaines de prisons pour nos moins de 18 ans alors que nous rognons sur la prévention, l'éducation, la santé et la culture ?

  Sommes-nous tellement certains que notre monde du "tout pétrole" dure longtemps, pour investir encore des milliards dans d'inutiles autoroutes, de hideuses zones industrielles servant à commercialiser d'horribles et fragiles gadgets produits à l'autre bout du monde ?

Photo volée sur le site de Libé (© AFP Bertrand Guay)
L'architecte Nicolas Michelin montre, très fier de lui,
la maquette du futur ministère de la Défense.
 


Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #livres à venir

 

1

  Le joli cotre se balançait au rythme de la vague qui passait par intermittence la barrière de corail. Le soleil se couchait déjà derrière les collines, allongeant l’ombre des grands cocotiers jusque dans l’eau transparente.
  — Regarde, le charpentier a terminé son travail et s’installe pour la sieste !
  Noah se remit à plat ventre d’un coup de reins et se frotta les yeuîle cocotiersx. L’étendue lumineuse était éblouissante. Il laissa ses pupilles encore aveuglées s’habituer.
  — Il n’a pas l’air de s’inquiéter pour ses compères.

  Il glissa vers sa sœur dans l’ombre fraîche du raisinier  sans cesser de surveiller le navire.
  — On attend qu’il s’endorme et on y va, souffla le garçon.
  — Non, c’est moi qui irai toute seule. Tu ne t’approcheras que quand je te ferai signe. Il se méfiera moins, s’il m’aperçoit. Une fille, ça ne peut qu’être inoffensif…
  Noah se préparait à protester, mais les yeux verts d'Isana se fixèrent sur lui. Il y lut immédiatement sa détermination et n’insista pas.
  — Inoffensive ? S’il te connaissait…
  Il ricana et évita de peu le coup de coude qui visait ses côtes.

  Sur le pont, l’homme avait rangé ses outils et s’était allongé sur les voiles affalées à l’avant. Il avait tiré son chapeau sur ses yeux et grattait sa barbe grise. Il avait bien l’intention de profiter des derniers instants de calme.
  Un peu de repos avant que ses camarades ne rentrent de leur expédition.
  Dès qu’ils seraient à bord, pas question de traînasser. Le capitaine Tob était plus généreux avec ses coups de pied qu’avec les pièces d’or qu’il conservait dans sa bourse. Il faudrait relever l’ancre sans perdre une seconde et changer d’air au plus vite !

 

Premier chapitre d'un roman à paraître au printemps 2012  
Photo volée sur le web 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

salon livre somain

 

 

 

   Première visite aux lecteurs du Nord...

  Je présenterai mes livres au salon du livre de Somain le premier we de Décembre.

 

  Le vendredi 2 Décembre, je rencontrerai les enfants de l'école Henri Barbusse, et les samedi 3 et dimanche 4, je vous attends sur le salon en compagnie de nombreux auteurs.

A bientôt !

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !
chant des vagues








La vague est musique
et joue dans les graviers
de transparentes symphonies...




Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Carcassonne, J'aurais aimé 

  En contrebas des tours et des créneaux qui veillent sur la ville, coule l’Aude.
  En ce jour gris d’automne, un goéland trempe ses pieds dans l’eau fraîche et sans vagues, troublée seulement par les pluies de la nuit. Le rire des canards m’attire vers la rive.

  Sur la pile d’un pont, une phrase. Une main anonyme.

  Un message au feutre épais sur le béton souillé de moisissures et de fiente de pigeon.

  Mille fois je l'ai lue, avant d'en pouvoir détacher mes yeux... 

« J'aurais aimé te protéger de la bêtise de tous ces gens,
te dire que cette vie est faite pour toi
et que tous tes rêves y trouveront place »

 

Carcassonne, 4 novembre 2011

 


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Hébergé par Overblog