Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !
L’armée croisée parvient sous les murs de Béziers le 21 juillet 1209. Ce fut une armée merveilleusement grande… : vingt mille chevaliers armés de toutes pièces et plus de deux cent mille vilains et paysans ; et dans ce nombre je ne compte pas les clercs et les bourgeois. Il y avait là des gens de tous pays, proches ou éloignés… Cette armée, dont Guillaume de Tudèle, (l’auteur de la Chanson de la Croisade) exagère vraisemblablement le nombre, plante ses tentes sur les rives de l’Orb. Face à l’ultimatum des croisés leur intimant l’ordre de livrer les hérétiques présents dans la ville, les habitants de Béziers refusent. Ils prennent la décision en commun par serment, avec les hérétiques eux-mêmes,de défendre leur cité contre les croisés, selon la relation que firent au pape les légats pontificaux.

Le 22 juillet, les bourgeois de la ville paradent, provoquent les ribauds* dans les fossés de la ville et se laissent déborder près d’une porte ouverte. L’assaut est donné. Les ribauds* ne font pas de quartier et massacrent tous ceux qu’ils rencontrent. Les chevaliers leur disputent toutes les richesses. Le soir, la ville n’est plus que ruines et cendres. Une phrase reste dans les mémoires. Arnaud Amaury, abbé de Cîteaux, légat du Pape aurait crié : Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! Elle reflète bien l’état d’esprit des croisés. Semer la terreur et dissuader les cités occitanes d’opposer résistance.

C’est le vrai début de quarante ans de guerre, de résistance héroïque, de massacres et de bûchers. L’Église de Rome établit sa toute puissance en éradiquant la concurrence Cathare et les barons Français mettent la main sur les terres les plus riches et la civilisation du sud. La France s’agrandit dans le sang et l’odeur de corps brûlés. Il n’en restera, dans les livres d’histoire, que trois lignes, au chapitre les hérésies !



*Ribauds

Brigands de tous poils et de tous sexes, routiers et valets d’armes qui gravitent autour des chevaliers et des archers de l’armée croisée, en constituant la chair à canon – ceux-là se payent sur le pays traversé, violant et pillant au gré de l’avance des troupes

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #livres à venir
Goélette fantôme
Clara des tempêtes est né l’été dernier. Au départ, une petite histoire de rencontre avec un bateau fantôme. Comme avec une pelote de laine, j’ai tiré sur le fil et l’aventure s’est déroulée sous mes doigts, m’entraînant sur des chemins inattendus.

Port Vendres, fin mai 2008. Laura rejoint, au crépuscule, sa crique préférée. Elle tente la baignade dans l’eau encore fraîche. Tout à coup apparaît une magnifique goélette. Normal, me direz-vous, la baie est un bon abri pour les navigateurs. Mais quand le fin bateau blanc disparaît comme par enchantement, la jeune fille commence à se poser des questions. D’autant que, chaque soir, le navire revient, au premier éclat du phare.

Histoires d’amour, de vie et de mort, vont s’emmêler tout au long de l’aventure. Tout au long de la quête, dans laquelle Laura et son ami Alex vont se trouver entraînés, jusqu’à son aboutissement.

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #Bizarre - bizarre !

matière organique








Regardez bien...
Où  que vous alliez sur la terre.
De l'eau et des cailloux !
La matière organique,
dont nous faisons partie,
est un détail...
Fine couche de poussière
grouillant de parasites...

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #Menorca - Baléares
Cathédrale Mahon




Pierre blanche et tendre.
Sciée,
sculptée,
pour bâtir églises et palais.
Cueillie sur les champs
pour la maison des pauvres.




Murets Minorque













Cailloux
tirés de la glaise,
rassemblés en longs serpents
qui grimpent et dévalent,
retiennent l’eau du ciel,
la terre et les animaux.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !
 
Gérard Filoche, inspecteur du travail et écrivain* dérangeant… est mis en examen,  début 2009, pour avoir menacé d’un PV un patron qui refusait la réintégration dans son poste antérieur d’une salariée (déléguée CGT et arabe...) de retour de congé maternité…

Souvenez-vous : Laurence Parisot a affirmé que «la liberté de penser s’arrête là où commence le Code du travail»

La justice serait-elle désormais à la botte du MEDEF ?

 

* plus de 20 ouvrages,  dont le dernier à lire absolument :

Salariés, si vous saviez... La Découverte, Février 2008


Le communiqué de Gérard Filoche qui raconte toute l'histoire !!

Pétition à signer (déja 36000 signatures,!)

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES

murets lichens Ouessant

 

 

 

Murets de granit ou roches sculptées par les mouvements de l’océan, à Ouessant, la pierre a autant de barbe que Merlin l’enchanteur.

 

rochers lichens pointe de Pern Ouessant







 

 

 

 

 

 


Les lichens verts et gris poussent sur les rocs exposés aux embruns qui traversent l’île, les jours de grandes tempêtes, ou au crachin qui les abreuve sous les nuages lourds.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !
usines pollution




"La société d’abondance est une société qui, disposant d’innombrables marchandises, manque des nécessités fondamentales de la vie : de l’air respirable, de l’eau pure, de la nourriture saine, de l’espace, du temps et du calme."

 

Écoféminisme, Maria Mies et Vandana Shiva,

Éditions L’Harmattan, 1999

Belle définition, non ?

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

Galets d'Ouessant

 

 

 

 

 

Quand Poséidon s’est occupé des rivages de l’île d’Ouessant, il était pressé. Il a oublié le sable fin. Il a utilisé la grille la plus grosse de son moulin. Les grains les plus petits sont de la taille d’une balle de ping-pong. Les plus gros, comme une tête d’âne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plages Ouessant

 

 

Il les a jetés, à pleine mains, dans quelques creux. Les plus heureux ont blanchi au rare soleil. Les autres servent de refuge aux crabes, couverts de la verdure des algues, et respirent au rythme de l’océan.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

"La solution n'est pas de travailler plus. Mais de travailler mieux... et moins. Comme les Français savent le faire". Une tribune d'Olivier Besancenot, de la CGT ? La complainte d'un crypto-socialiste en mal de reconnaissance ? Non... juste la conclusion d'un article du site économique BusinessInsider.com, rédigé par deux spécialistes de la finance américaine.


Vincent Fernando est un analyste financier, ancien directeur de recherche stratégique au sein de cabinets de placements financiers. John Carney est un juriste spécialisé dans les banques et les hedge funds. Tous deux sont américains et écrivent pour le compte de BusinessInsider.com. Et leur dernier article mérite le détour. S'appuyant sur une récente enquête d'UBS, ils constatent que "les Français continuent à travailler le moins d'heures dans le monde". Alors que les "gens travaillent en moyenne 1902 heures par an dans les villes étudiées [...] Les personnes à Lyon et à Paris, en revanche", ne travaillent que "1582 et 1594 heures par an, respectivement".

"Les plus productifs du monde"

"En voyant ces données, on pourrait critiquer la France pour sa paresse [...] Mais le vrai message, c'est que les Français sont probablement parmi les travailleurs les plus productifs du monde" affirme l'article. Et l'analyse continue : sachant que la France est 18ème au classement Nationmaster en termes de PIB par habitant (36.500$ par tête de pipe) et que ses salariés sont parmi les moins assidus, la conclusion s'impose d'elle-même. En ramenant le PIB par habitant à l'heure travaillée, la France surclasse largement ses rivaux. Exemple : tandis qu'un Français génère 25,10$ de PIB en travaillant une heure, un américain n'en rapporte que 24,60 ! Et les auteurs de rajouter : "si vous partez visiter la France, vous pourrez aussi comprendre que le niveau de vie y est probablement beaucoup plus élevé que les chiffres du PIB ne semblent l'indiquer."

Une leçon à retenir pour le reste du monde

Conclusion de nos deux compères : "Voici une leçon que le reste du monde devra méditer. La solution n'est pas de travailler plus. Mais de travailler mieux... et moins. Comme les Français savent le faire". Dommage, "la France" a justement choisi l'option inverse. Notez aussi la photographie illustrant l'article : Carla Bruni-Sarkozy à la plage... Et en plus, ils se moquent !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

25/08/09 13:15, Les mots ont un sens, par Napakatbra

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

Ouessant Pointe de Pern





Vaisseau de pierre, forteresse de roche. Mâchoire redoutable qui dévore l’océan de ses mille dents de granit, et engloutit les hommes sur leurs frêles esquifs.

 

 

 

 

 







Aux navires, ici, pas de havre accueillant. Entre deux rayons de soleil, vents et grains se succèdent et battent furieusement les phares qui l’encerclent et invitent les navigateurs perdus à se tenir loin, très loin, de ses eaux turbulentes.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

 

 

Je garde au fond des yeux
La troublante douceur
D’une plage secrète
Où j’ai baigné mon cœur

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !



Néala vient d'avoir vingt ans. Enfin... la jeune fille qui se cache derrière ce pseudo.
La chanson de Moustaki qu'à chanté merveilleusement Serge Reggiani m'est revenue, des profondeurs de ma mémoire. Votre fille a vingt ans, que le temps passe vite, Madame, hier encor, elle était si petite...
Je te l'offre, chère murmureuse.

Et, vous tous, allez donc lire ce qu'elle en dit, de ses vingt ans, ce qu'elle écrit, et faites-lui, en commentaire, un gros poutou, comme on dit chez nous !

Le blog de Néala : Lande Brune



Merci Philippe Geluck pour ce chat que j'ai emprunté...



Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Salon livre insulaire ouessant 2009

Le 11è salon international du livre insulaire ouvre ses portes mercredi à 16h sur l’île d’Ouessant à l’extrême ouest de la Bretagne.

Mon livre Histoires bleu marine fait partie de la trentaine de livres en concurrence pour le Prix du livre insulaire, catégorie Fiction, qui sera décerné le soir de l’ouverture.

 

Il faudra attendre jusqu’au vendredi soir pour connaître les lauréats du concours de nouvelles.

Le thème était, souvenez-vous : "Entre St Pierre et Miquelon et le Finistère, un bateau, un îlot, un albatros hurleur et une mouette rieuse. "

Ma petite histoire qui s’appelle Orthodromie, sera-t-elle gagnante ? Suspense !!

 

Je serai là bas. Conférences, débats, rencontres et dédicaces sont au programme de la semaine. Belles vagues et parfum de goémons aussi.

Si vous passez dans le secteur, n’hésitez pas à embarquer vers Ouessant. Vous pourrez me rencontrer, au salon, sur le stand de la Librairie Ravy, où je dédicacerai mon petit bouquin.

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #Menorca - Baléares

Cala Mitjana

 


 

 




 

Couleurs aux doux noms de pierres précieuses.
Turquoises et émeraudes de la plus belle eau,
découvrant discrètement une facette polie
au sortir de leur gangue de pierre blanche.

 

 

 


 

Calas de menorca


Lumière et transparence.
L’âme de l’île est là.
Elle vous accueille dans sa nudité primitive.
Elle se révèle dans toute sa beauté originelle.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #Menorca - Baléares












Le bleu se mélange avec la roche,
intimement.
Elle le dévore.
Nous rend du vert émeraude.






























Au sud de l'île,
à l'abri des rafales,
les pins jaillis du rocher
encerclent l'azur.
Nous reposent de la lumière

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>

Mes livres

Lo nadal dels lops

Histoires bleu marine

Clara des tempêtes

L'île secrète

Les trésors d'Ismeralda

Jordi Pescaluna (FR)

Jòrdi Pescaluna (OC)

Les secrets d'Escondida

La Forge des mensonges

Les Orphelins du Scorff
T1 – La Cale aux rats
T2 – Le Cimetière de Creepy-Bay
T3 – L’Héritage du Capitan
T4 – Les Larmes de Fura

Des cris dans l'écume

Les Trois filles du Capitaine Imanol
1 - Les Prisonniers de Mohína
 

Hébergé par Overblog