Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

Ouessant240809_0030web.jpg

 

  

   Ouessant la sauvage. Ouessant des brumes...

   Au creux de la nuit, le Creac'h lance son cri lugubre. Le grand phare hurle d'une voix qui convient à sa stature. Une voix basse et puissante. Distribuée par le vent sur l'île entière. On l'entend peut-être du continent. Peut-être jusqu'à l'Amérique lointaine.

   Au loin, la Jument lui répond. Elle a une petite voix, la belle, avec la distance. Isolée sur son caillou. Encerclée de courants pareils à mille fleuves tumultueux, elle s'époumonne.

   Leur discussion perce sans relâche la brume épaisse qui efface leur oeil rassurant, les nuits de cauchemar.

Commenter cet article

Zip de Zoup 24/09/2010 10:29


C'est beau ce dialogue entre ces deux beaux phares que le vent transporte au dessus de l'Océan...


Daniel PAGES 16/10/2010 16:10



Jamais je n'avais été autant au coeur d'un tel dialogue... Une chance, malgré tout, d'avoir eu si mauvais temps !!



Azalaïs 21/09/2010 11:14


je rentre du golfe du Morbihan, j'aurais bien aimé visiter belle île mais je n'ai pas eu le temps, juste la côte sauvage de la presqu'île de Quiberon avec ses falaises en peau d'éléphant qui m'ont
donné le bourdon! je ne saurais supporter un tel spctacle à longueur d'année!
bises


Nicole 08/09/2010 17:09


Pas beaucoup de commentaires ! Brr... tu sembles avoir fait froid dans le dos, pourtant bien belle évocation de ce qui nous paraît si effrayant ! Parcourir la mer ou l'océan par tous les temps doit
procurer bien des émotions....je serais prête, mais alors il faudrait changer de capitaine !!!!!
Bisous à toi. Nicole


Daniel PAGES 18/09/2010 14:35



Il te reste quelques caps à passer en Méditerranée avant d'attaquer les pointes Bretonnes... Là-haut il faut avoir l'estomac et le coeur bien accrochés... et savoir vivre avec ses angoisses ...


Bref, c'est pas des vacances !



Hébergé par Overblog