Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

collioure3web

 

 

 

Couleur coup de vent de sud-est. Couleur tempête. Ciel gris et nuages sombres. Flots boueux. Vagues café au lait tiède. Mousseux. Toute trace de bleu a disparu. Pourtant, ici, le bleu est difficile à effacer.

 

 

collioure1web

 

 

 

 

 

 

 

 

La Méditerranée s’est énervée contre la terre. Elle a mâché le bois que les fleuves lui ont envoyé. En a rempli les ports. En a couvert les plages. À Collioure, elle fait encore le siège du Château Royal.

collioure2web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hier, elle a lancé un assaut contre la ville. Ses machines de guerre ont battu le front de mer de galets comme autant de boulets de pierre grise. Elle a percé les défenses pour atteindre la rue proche.

collioure4web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme toute bonne Méditerranéenne, la mer se calme aussi vite qu’elle s’est mise en colère. Demain déjà, le vent de terre fera disparaître son haleine chaude et humide. La tramontane aplatira ses rondeurs. Rafraîchira ses eaux. Leur rendra leur transparence. Remplacera les gris par des bleus limpides. La lumière qu’ont tant aimée les grands peintres reviendra sur Collioure.

Commenter cet article

Nicole 17/10/2010 10:51


Oups !!!!....Après du "Banyuls" et du "Guignolet", on comprend mieux pourquoi tu vois des pavés et des vagues géantes qui rentrent dans les bistrots.....mais bon, on te fait confiance, cela devait
être impressionnant, rien ne peut la retenir, quelle puissance ! comme tu dis !
Nicole


Azalaïs 16/10/2010 10:58


une image étonnante cette rue de Collioure sous les galets, je n'imaginais pas une telle incursion possible, ce petit port a l'air si tranquille
quoi que ... comme dirait Devos, j' y ai essuyé un jour, un orage aussi violent que subit, impressionnant !!!
bises


Daniel PAGES 16/10/2010 15:56



J'ai vu à Banyuls lors d'un coup d'Est, le voitures garées en front de mer jetées dans les bistrots de l'autre côté de la route par les vagues... J'ai vu à Saint Guénolé des pavés plus gros que
des ballons de basket envoyés sur les chalutiers à quai malgré près de 50m de protection sérieuse et un mur de 5m de haut... La mer et l'océan n'ont pas de limite à leur puissance !



Nicole 14/10/2010 14:20


La mer "calme" ou "tempête" est toujours aussi belle.
je passe des heures à la contempler lorsqu'elle est déchaînée, elle nous emporte alors dans un tel mystère ! A la fois effrayante et apaisante comment ne pas l'aimer.
bisous. Nicole


Alice 13/10/2010 12:35


Ahah, toi aussi tu mets tout plein de photos maintenant!

C'est beau! Je veux la même mer à côté de chez moi...


Daniel PAGES 16/10/2010 16:07



heuuu ! plus simple, Alice : déménage !! En plus, je pourrai venir te voir !!



Hébergé par Overblog