Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Publié dans : #vive la vie !

 

« Dans ce flot d'hommes désarmés qui traversent la frontière au Perthus en cette première semaine de février 1939, le photographe catalan Agusti Centelles, membre de la Fédération internationale des journalistes.

Il n'a pas rendu ses armes, et ce n'est pas une métaphore : dans la mallette qui l'accompagne, des milliers de négatifs accumulés pendant les années de guerre contre le fascisme (36-39). »

 

(Voir le diaporama et l’article sur Rue 89

Commenter cet article

Monsieur_Triste 01/07/2009 16:27

c'est avec un plaisir non dissimulé que je vous dis merci de tenir un blog si intéressant et varié =)

et merci pour le lien sur le diaporama, dont les photos sont fortes et lourde d'un sens qui je l'espere n'en aura jamais plus meme si cet espoir est trés vain par les temps qui court et plus encore depuis que nous sommes revenu au royaume de france du roi Naincolas! (mais ceci est un peu hors sujet, pardonnez moi =))

a bientot

Kalire 25/06/2009 19:40

Un coin de l'histoire que je ne connais pas, ou mal. Il est important de conserver les traces, les images de nos barbaries et aussi de nos luttes, de nos résistances.

Daniel 25/06/2009 18:12

cette guerre, qui ne m'a pourtant pas touché directement, hante ma mémoire. Pour moi c'est la plus horrible du siècle.

fanfan 25/06/2009 16:19

mes beaux-parents y étaient ! ma belle-mère a raconté cela à mes enfants pour qu'ils gardent la mémoire de cette guerre fratricide

Lili-la-rebelle 22/06/2009 20:23

Je suis hispano-arménienne
entre la guerre d'espagne et le massacre des arméniens
ma famille n'a pas été gatée ! mais peut être est-ce aussi
ce qui me rend si forte
"vapeurs d'alcool" a été écrit parce que j'ai connu cela
mais que moi je n'ai pas fui, c'est lui qui a du partir !
pour l'espagne je n'ai pas encore écrit
pour l'arménie je l'ai fait
merci à toi de ton passage
bises amicales
Lili est contente que tu sois contre la violence faite aux femmes

Hébergé par Overblog