Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires à lire et à conter

Histoires à lire et à conter

Tout le monde aime la mer. L'eau tiède et le sable chaud, les vagues qui t'éclaboussent et parfois te roulent avant de t'emporter. L'écume qui reste sur ta peau et laisse éclater ses bulles. Mais pour moi, la mer c'est aussi un pont. Un chemin vers les étoiles lointaines qui se reflètent dans l'eau comme des diamants. Une masse bleue, ou verte, ou grise, grouillante de vie et de rêves. Les rêves des terriens qui n'ont jamais osé aller dessus. Les rêves des marins qui ne sont pas encore allés assez loin !

Publié le par Daniel PAGES
Les Orphelins du Scorff - T1 - La Cale aux rats
    Parti de Bretagne à l’automne 1834, le brick Beau Parleur, fait route vers la Guadeloupe.
Dans la cale noire, chaque jour, les pièges à rats sont vides. Ilan, le mousse, ne comprend pas. Non seulement les horribles bestioles qui peuplent les recoins sombres ne se font pas prendre, mais elles réussissent à manger les appâts comme s’il les leur offrait gentiment.
La traversée commence mal, mais il est bien décidé à éclaircir le mystère.
    Petit-Jean, un autre grand voilier, a appareillé plusieurs mois auparavant. Pourquoi a-t-il pris la mer à contre-saison ? Dans quel projet fou le capitaine a-t-il entraîné son équipage ?
À bord de ces deux navires, des cales pleines des précieuses marchandises qu’on attend dans les îles de lumière, mais aussi les rêves de ceux qui ont pris place à bord.
 
    Daniel Pagés est né en Haut Languedoc.
    Successivement éducateur de jeunes en difficultés, paysan dans sa montagne et skipper professionnel de voiliers à Banyuls-sur-Mer, il accompagne encore des enfants dans la découverte du milieu marin sur l’île d’Oléron ou ailleurs.
    Les lourds voiliers qui pendant des siècles ont vogué sur la route des îles, hantent ses rêves. Autant que le soleil et les couleurs des Caraïbes vers lesquelles il nous entraîne, dans La Cale aux rats, premier épisode de l’histoire palpitante des Orphelins du Scorff.

 

À lire sans modération, de 10 à 110 ans...
(Format poche 12x19, 144 pages  8€)
 

Commenter cet article

Daniel PAGES 28/09/2015 20:56

La suite en principe au mois de mars 2016. ;)

Nicole 28/09/2015 06:45

bon suspens !! j'attend la suite avec impatience....

Hébergé par Overblog